Peut-on divorcer sans avocat via internet ?

Lors d’un divorce par consentement mutuel, les couples ne sont pas forcément obligés de passer devant un juge. Ils ne peuvent, cependant, pas se passer d’un avocat, ce dernier jouant un rôle non négligeable dans une procédure de divorce. Divorcer sans avocat n’est donc tout simplement pas envisageable, sauf dans de cas exceptionnels.

Divorcer sans avocat en ligne : est-ce possible ?

De nombreux sites offrent aujourd’hui aux couples la possibilité de divorcer en ligne. Les procédures, généralement longues et contraignantes, sont ainsi facilitées. Toutefois, cela ne signifie pas que l’on peut se passer des services d’un avocat spécialisé. Les plateformes de divorce sur internet sont en effet gérées par un cabinet d’avocats. Ainsi, lorsque l’on choisit de se désunir en ligne, l’on fait forcément appel aux compétences d’un spécialiste en droit qui va traiter et suivre de près le dossier du divorce.

Le divorce par internet n’est cependant pas accessible à tous les couples. Seuls les cas sans complication peuvent être confiés à ces plateformes. Il peut notamment s’agir d’un divorce par consentement mutuel, d’un divorce n’incluant pas de problèmes liés à la garde d’enfants, etc. Dans de tels cas, les époux devront attendre l’audience avec le juge pour rencontrer leur avocat. Ils peuvent, cependant, choisir de prendre rendez-vous avec ce dernier s’ils estiment que c’est nécessaire.

Avocat : quel rôle joue-t-il lors d’un divorce ?

L’intervention d’un avocat pendant la procédure de divorce est essentielle. C’est pour cette raison qu’il est impossible pour des époux cherchant à se désunir de se passer de ses services. Peu importe la procédure dans laquelle ils sont mêlés, il leur faudra la présence d’un bon avocat pour les assister. Il importe, cependant, de choisir le meilleur professionnel qui soit. Si l’on choisit de faire appel à une plateforme pour s’occuper de son divorce, on peut attendre le jour de l’audience pour rencontrer son avocat physiquement. Tous les échanges concernant le dossier à traiter pourront se faire en ligne. Si ce dernier présente des complications, il sera indispensable de prendre rendez-vous avec son avocat pour discuter des tenants et des aboutissants.

En plus de son rôle de conseiller, l’avocat se doit d’informer la personne qu’il représente sur les enjeux d’une telle procédure, sur les réglementations applicables dans sa situation, sur ses recours possibles, etc. C’est aussi à l’avocat que revient l’obligation de rédiger la requête du divorce qui va tout simplement enclencher la procédure. Ce professionnel du droit va également représenter ce dernier devant le juge aux affaires familiales. Ainsi, même si l’on passe par une plateforme en ligne pour organiser son divorce, il sera impossible de se passer des compétences d’un avocat.

Divorcer via internet : quels avantages ?

Divorcer via internet concède des avantages indéniables. Si beaucoup de couples choisissent de divorcer en ligne, c’est principalement pour limiter le coût de leur divorce. Une telle procédure se veut coûteuse, il faut compter plusieurs milliers d’euros pour les honoraires d’un avocat. Faire appel à des professionnels en ligne se révèle alors plus abordable que de recourir aux services d’un cabinet physique. Il importe, cependant, de ne pas s’adresser à n’importe quelle plateforme en ligne au risque d’avoir droit à une prestation low cost. La vigilance est de mise et mieux vaut se renseigner sur internet ou auprès des membres de son entourage pour ne pas avoir de mauvaises surprises par la suite.

Divorcer en ligne permet aussi aux époux de gagner du temps, les procédures et les démarches auprès des instances compétentes pouvant être chronophages. Ce sera la plateforme et son équipe d’experts en droit qui se chargeront de tout. Divorcer via internet garantit en outre un traitement plus rapide de la procédure de divorce. Toutefois, même si l’on choisit de confier son divorce à une plateforme en ligne, mieux vaut toujours rester en contact avec son avocat tout au long de la procédure. Cela permet de bénéficier de conseils avisés et de se prémunir des éventuelles difficultés qui peuvent se présenter. Même en divorçant en ligne, l’on est ainsi sûr de se faire bien assister.

Divorcer sans avocat : dans quel cas est-ce envisageable ?

Si Divorcer sans juge est possible dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, divorcer sans avocat est tout simplement improbable. La requête de divorce devra obligatoirement être rédigée par un avocat qui devra aussi être présent le jour de l’audience au tribunal.

Dans le cas d’un divorce sous contentieux, l’époux défendeur peut décider de ne pas se faire représenter par un avocat durant l’audience. Il sera toutefois dans l’obligation d’accepter la décision du juge, quelle qu’elle soit. Toutefois, il peut s’il le souhaite demander l’assistance d’un avocat. Ce ne sera pas le cas du demandeur qui devra faire appel à un avocat non seulement pour lancer la procédure de divorce mais aussi pour défendre ses intérêts devant le juge responsables des affaires familiales.